Voyager avec un handicap visuel

Voyager avec un handicap visuel

« Regarde au-delà de ce que tu vois et tu découvriras la beauté du monde ! »

Émilie JOSPIN

Voyager lorsque l'on souffre de cécité représente un véritable défi. Outre les contraintes du voyage, la cécité a longtemps été considérée comme un facteur empêchant la découverte du monde. Cependant, la vérité est bien différente. Si les aveugles ne voient pas avec leurs yeux, ils ont une vision du cœur et des sens bien plus puissante que les voyants. Par conséquent, ils ont la possibilité de découvrir le monde d'une manière différente mais tout aussi belle.

Se laisser porter par les sens

Contrairement aux idées reçues, la beauté du monde ne se conçoit pas uniquement par la vue. Les parfums, les goûts et les textures participent également à la découverte de contrées proches ou lointaines. Quiconque a déjà visité la Provence se rappelle sans aucun doute de l'odeur de la lavande. La Bretagne offre, quant à elle, cet air vivifiant où flotte l'odeur iodée des salines.

Voyantes ou non, les personnes sont sensibles à plusieurs sens. Il est donc tout à fait possible de voyager avec un handicap visuel en se laissant porter par ses sens. Un accompagnateur de voyage personnalisé saura vous guider vers des destinations qui vous permettront de laisser libre cours à vos sensations pour découvrir des merveilles.

Aujourd'hui, dans de nombreuses grandes villes, il était tout à fait envisageable de trouver des musées ou des salles d'exposition proposant des parcours de découvertes spécialement étudiés pour les personnes ayant des déficiences visuelles. Les parfums de la nature et les spécialités culinaires sont également des occasions inégalables pour découvrir de nouveaux horizons par l'odorat et le goût.

 

 

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0